De l’amour dans l’air…

Si l’on décide d’y prêter attention, on se rend vite compte de tous les petits (et grands!) signes que la vie nous envoie…

Il y a quelques jours, je m’apprêtais à me rendre dans la galerie de Carrefour-Narbonne où je tenais un stand d’ateliers de scrapbooking pour l’exposition “Talents de Femmes”. Au moment de quitter la salle de bain, ma manche a accroché la chaîne d’un pendentif resté près du lavabo. Et voici ce que je découvris en me retournant…

…la chaîne de mon pendentif avait prit la forme d’un cœur… hmmmm… y aurait-il de l’amour dans l’air?!… Je quittai donc la maison le sourire aux lèvres et impatiente de savoir ce que me réservait cette journée! Je n’eus pas longtemps à attendre… 

Au cours de sa flânerie dans la galerie, une jeune femme s’arrêta à ma hauteur, attirée par les pages et les albums que je présentais. Nous commençâmes à discuter et très rapidement je la sentis troublée, le regard rivé sur une de mes pages. Elle me demanda si je vendais mon scrap. Ma réponse fut qu’en réalité je “vendais” des ateliers de scrap auxquels je serais ravie de la voir participer!…

Ce n’était pas ce qu’elle me demandait et je mis un peu de temps à le comprendre…

Il y a deux ou trois ans, j’avais réalisé une page avec la toute première photo de mon fils Antoine, prise une heure à peine après mon accouchement. C’est une photo que j’aime tout particulièrement et que je m’étais régalée à mettre en page, dans des couleurs douces et avec le titre “le jour où je suis devenue maman”.

Le regard toujours accroché à cette page, la jeune femme me confia qu’elle avait une petite fille qui allait avoir un an, qu’elle allait devoir bientôt interrompre son congé parental pour reprendre son travail et que cela lui fendait le cœur. Elle avait envie de quelque chose de spécial pour l’anniversaire de sa petite, quelque chose qui témoignerait de l’amour qu’elle lui porte, et ma page était exactement ce qu’elle cherchait… étais-je disposée à lui vendre???… 

D’abord surprise par cette demande, l’émotion que je ressentais chez elle était tellement forte que je ne mis pas longtemps à me décider! Je décrochai ma page de la grille d’exposition, retirai ma photo (qui soit dit en passant se détacha presque toute seule!…) et lui tendis, presque comme un passage de témoin… Elle me tomba dans les bras, sincèrement reconnaissante de mon geste et nous nous quittâmes nous promettant de rester en contact.

Tout l’amour que j’avais placé dans cette page au moment de sa réalisation se voyait ainsi transféré vers une autre famille, pour exprimer à nouveau l’amour d’une maman pour son enfant…

Oui, il y avait bien de l’amour dans l’air ce jour-là et ma page venait de démarrer sa deuxième vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *