Le Travail Éclair du Rêve

>>> Introduction <<<

Le travail éclair du rêve est un procédé qui permet de créer un espace favorable et sûr, n’importe où, n’importe quand et grâce auquel des amis, les membres de la famille ou de parfaits étrangers peuvent partager leurs rêves et recevoir de précieux retours, ainsi que des indications sur les actions appropriées à entreprendre. On l’appelle « travail éclair » parce que le principe est d’aller vite et de concentrer une formidable énergie.

>>> Raconter le rêve <<<

Le rêveur raconte son rêve aussi simplement et aussi clairement que possible, de la même manière que s’il racontait une histoire et sans entrer dans des détails annexes ou des références extérieures au rêve, afin de ne pas en « diluer » la magie et l’énergie.

Le rêveur est ensuite invité à donner un titre à son rêve. A cela, deux raisons : exprimer son esprit créatif et permettre à un point particulier ou un sens plus profond d’être mis ainsi en relief.

>>> Les 3 questions essentielles <<<

Le ou les partenaires commencent ici à interagir avec le rêveur en posant les questions suivantes :

1-  Quel était ton ressenti au réveil ?

Les premières réactions émotionnelles liées au rêve sont une indication importante sur le type de rêve et sur l’éventuelle urgence du message.

2- Contrôle des éléments de la réalité.

Les questions posées ici serviront à établir si le rêve reflète des situations de la vie éveillée, y compris des situations pouvant se produire dans le futur. Nos rêves contiennent souvent des images de possibles futurs et il est important de ne pas passer à côté.

Le contrôle de la réalité permet de clarifier si un rêve est à prendre au sens littéral, de manière symbolique ou s’il s’agit d’une expérience dans une autre réalité.

Toutes les questions posées seront en rapport avec ces deux thèmes :

  • Reconnais-tu dans le rêve des personnes ou des éléments de ta vie ?
  • Se pourrait-il que les événements du rêve se produisent dans le futur ?

3- Que souhaites-tu savoir à propos de ce rêve ?

Cette simple question doit permettre d’indiquer clairement la voie à suivre à l’étape suivante.

>>> “Si c’était mon rêve,…” <<<

C’est à ce moment que les partenaires apportent leur contribution, en faisant toutes sortes d’associations d’idées, en exprimant un ressenti ou un souvenir rappelé par le rêve, y compris un souvenir de rêve personnel abordant un sujet similaire. Toutes les interventions sont autorisées à condition de ne pas être intrusif et de respecter le rêveur, et de systématiquement commencer ses phrases par « si c’était mon rêve… ça me ferait penser à telle ou telle chose… ». On maintient ainsi un échange respectueux tout en exprimant ses idées et on permet au rêveur de choisir ce qui lui convient, ou pas, pour la compréhension de son rêve.

>>> Honorer le rêve <<<

Les rêves demandent de l’action !

Ainsi, après leur échange, les partenaires demandent au rêveur :

  • Comment vas-tu honorer ce rêve ? ou…
  • Que comptes-tu faire pour suivre la guidance de ce rêve ?

Si nous ne faisons rien concrètement à partir de nos rêves, nous en perdons la magie ! La magie consiste à rapporter quelque chose de cette réalité plus profonde et à lui faire prendre corps dans notre réalité physique. Tenir un journal et partager nos rêves sont déjà des moyens de les honorer, mais nous devons faire plus.

1-  Ecrire un Slogan

Il est toujours utile de rédiger un slogan, une devise, à partir de nos rêves : non seulement nous distillons son enseignement mais nous commençons déjà à en manifester l’énergie !

2- Plan d’Action

L’idée est de décider d’actions précises, concrètes et pas seulement de déclaration d’intention ! Si le rêveur ne sait pas quoi faire, il est possible de lui suggérer un plan d’action sous la forme de « si c’était mon plan d’action, je… ».

Quelques idées :

  • Créer à partir du rêve sous forme d’histoire, de poème, de peinture, de collage, de BD…
  • Célébrer physiquement un élément du rêve, tel que porter une couleur spécifique, aller dans un lieu indiqué dans le rêve, passer un coup de fil…
  • Utiliser ou créer un objet qui soit un talisman contenant l’énergie du rêve (pierre ou cristal par exemple)
  • Faire des recherches sur un élément du rêve qui le nécessiterait (nom de personne ou de lieu, habitudes d’un animal…)

Le “Dream Art Journal”

Il est essentiel dans la pratique du “Rêve Actif” d’honorer ses rêves… En tenir compte, les considérer, leur restituer leur place dans notre vie… et en faire quelque chose de créatif!

Tenir un journal de rêves est la première chose à faire.

Avec un peu de pratique, cela devient aussi simple et rapide que de prendre son café le matin. D’ailleurs en ce qui me concerne, je fais les deux en même temps!

Choisissez un beau journal! Que vous ayez plaisir à l’utiliser pour y retranscrire vos aventures oniriques! Achetez-le ou fabriquez-le vous-même! Personnellement, j’ai essayé plusieurs formats mais ceux que je préfère sont ceux que je fais moi-même.

Celui-ci par exemple est un format carré, avec deux anneaux, deux cartons pour les couvertures, des pages à carreaux et des pages blanches. Les pages à carreaux pour y écrire mes rêves et les pages blanches pour y faire des dessins et des collages qui sont souvent pour moi la première façon de les honorer.

Chacune des pages correspond à un rêve, que j’ai ainsi fait entrer dans ma réalité.

Indépendamment du plaisir de la création, chacune de ces pages est un temps supplémentaire consacré à la compréhension du rêve. Les mains travaillent et l’esprit vagabonde… pour rapporter parfois une idée, un indice, une piste et parfois même la solution du mystère…

J’en entends certains d’ici… “oh la la, le dessin ce n’est pas pour moi!” Premièrement, ce n’est pas un concours! On fait les choses d’abord pour soi et surtout on se fait plaisir et on lâche prise! Ensuite, tout comme l’appétit vient en mangeant, être créatif vient en créant!!!

Enfin, on peut être créatif de plein de façons différentes.

Il est plus facile pour moi de peindre et de faire des collages, mais d’autres ont plus de facilités pour écrire des poèmes par exemple, en vers ou en prose, des histoires, des chansons, d’autres vont prendre des photos, que sais-je encore! La créativité est un monde sans limites!!!… Trouvez votre mode d’expression et lancez-vous, vous ne le regretterez pas!

De l’amour dans l’air…

Si l’on décide d’y prêter attention, on se rend vite compte de tous les petits (et grands!) signes que la vie nous envoie…

Il y a quelques jours, je m’apprêtais à me rendre dans la galerie de Carrefour-Narbonne où je tenais un stand d’ateliers de scrapbooking pour l’exposition “Talents de Femmes”. Au moment de quitter la salle de bain, ma manche a accroché la chaîne d’un pendentif resté près du lavabo. Et voici ce que je découvris en me retournant…

…la chaîne de mon pendentif avait prit la forme d’un cœur… hmmmm… y aurait-il de l’amour dans l’air?!… Je quittai donc la maison le sourire aux lèvres et impatiente de savoir ce que me réservait cette journée! Je n’eus pas longtemps à attendre… 

Au cours de sa flânerie dans la galerie, une jeune femme s’arrêta à ma hauteur, attirée par les pages et les albums que je présentais. Nous commençâmes à discuter et très rapidement je la sentis troublée, le regard rivé sur une de mes pages. Elle me demanda si je vendais mon scrap. Ma réponse fut qu’en réalité je “vendais” des ateliers de scrap auxquels je serais ravie de la voir participer!…

Ce n’était pas ce qu’elle me demandait et je mis un peu de temps à le comprendre…

Il y a deux ou trois ans, j’avais réalisé une page avec la toute première photo de mon fils Antoine, prise une heure à peine après mon accouchement. C’est une photo que j’aime tout particulièrement et que je m’étais régalée à mettre en page, dans des couleurs douces et avec le titre “le jour où je suis devenue maman”.

Le regard toujours accroché à cette page, la jeune femme me confia qu’elle avait une petite fille qui allait avoir un an, qu’elle allait devoir bientôt interrompre son congé parental pour reprendre son travail et que cela lui fendait le cœur. Elle avait envie de quelque chose de spécial pour l’anniversaire de sa petite, quelque chose qui témoignerait de l’amour qu’elle lui porte, et ma page était exactement ce qu’elle cherchait… étais-je disposée à lui vendre???… 

D’abord surprise par cette demande, l’émotion que je ressentais chez elle était tellement forte que je ne mis pas longtemps à me décider! Je décrochai ma page de la grille d’exposition, retirai ma photo (qui soit dit en passant se détacha presque toute seule!…) et lui tendis, presque comme un passage de témoin… Elle me tomba dans les bras, sincèrement reconnaissante de mon geste et nous nous quittâmes nous promettant de rester en contact.

Tout l’amour que j’avais placé dans cette page au moment de sa réalisation se voyait ainsi transféré vers une autre famille, pour exprimer à nouveau l’amour d’une maman pour son enfant…

Oui, il y avait bien de l’amour dans l’air ce jour-là et ma page venait de démarrer sa deuxième vie…